Voilà, le Canadien de Montréal vient de terminer son voyage de six matchs à l’étranger… Six matchs joués en seulement dix jours, avec même trois matchs joués en l’espace de quatre jours ! Un calendrier démentiel !!!

Voici le détail de cette « tournée » du Canadien :

Canadiens vs Islanders : victoire 5-3
Canadiens vs Panthers : victoire 1-0
Canadiens vs Lightning : victoire 6-2
Canadiens vs Flyers : défaite en fusillade 4-5
Canadiens vs Maple Leafs : défaite 3-5
Canadiens vs Bruins : victoire 3-0

Une très belle série pour le Canadien donc, qui récolte 9 points sur une possibilité de 12 points et n’a été battu qu’une seule fois en match régulier.

De plus, depuis le retour de la pause olympique, on sent maintenant que la méthode Carbonneau commence à porter ses fruits. L’équipe est transformée, beaucoup plus combative et, chose inattendue, le Canadien se met à jouer plus régulièrement durant TOUT le match et pas seulement durant une ou deux périodes.

Le « cas » Zednick

Maintenant, un mea-culpa… Richard Zednick, que je trouvais pourri depuis le début de saison, incapable de garder la rondelle dans les coins ou le long des clôtures, incapable de faire de bons tirs… et bien Richard Zednick se réveille depuis quelques matchs !

Comme je le disais il y a encore peu, je pensais que ce réveil était un signe évident que le joueur Tchèque souhaitait se faire échanger et quitter Montréal au plus vite… Et bien il semblerait que je me sois trompé. Pour une raison inconnue, Zednick continue à performer et ce, même durant le dernier match hier soir alors que les transactions sont terminées.

Malgré tout, cela n’enlève pas les interrogations : pourquoi Zednick n’a rien foutu depuis octobre, alors qu’il ne semble pas avoir été blessé, et à quoi est dû ce grand retour ? Certes, on ne va pas se plaindre, mais ça laisse songeur… En tout cas, si Zednick revient à son meilleur (qu’il n’a pas encore atteint je pense), j’en serai ravi, car c’est un joueur qui peut apporter beaucoup pour le Canadien et qui a l’expérience des séries.

L’ardeur des jeunes joueurs du CH

Christopher Higgins… l’ancien joueur du club école du Canadien est, sans doute, la grande révélation de cette tournée. C’est un joueur qui a du cœur, qui progresse incroyablement… comme l’ont dit certains analystes : c’est un autre Steve Bégin, mais avec du talent pour marquer ! Il est clair qu’il ne sera pas un pointeur de 50 buts cette saison, mais il a un très bon potentiel !

Sheldon Souray… Il avait beaucoup de misère avec les nouveaux règlements de la LNH en début de saison. Il l’a même reconnu en novembre : il ne savait pas quel pourrait être son rôle alors que les accrochages ne sont plus permis. Il en arrachait, il se faisait très souvent punir pour montrer un peu trop d’ardeur à protéger la zone privilégiée… on sentait bien qu’il avait du mal à trouver sa place. Finalement, depuis janvier je pense, Souray a retrouvé sa place, se montre talentueux au niveau de la ligne bleue d’où il décoche parfois des tirs très précis… comme hier soir, par exemple, où il a marqué d’un tir direct depuis le début de la zone offensive.


Bien sûr, il y a aussi Cristobal Huet… même s’il a connu deux matchs so-so, que l’on peut facilement attribuer à de la fatigue (cela faisait partie des trois matchs joués en quatre jours), il a tout de même fait de très beaux arrêts et, selon moi, solidifie sa position de gardien numéro 1 du Canadien. De plus, il vient de réaliser son quatrième blanchissage de la saison, obtient un pourcentage d’arrêts de 0.923 a ses cinq derniers matchs ce qui est très bon, et une moyenne de 2.35 buts par match. Il se classe parmi les meilleurs gardiens de la ligue… ça aussi c’est une surprise.

Mike Ribeiro sort de sa léthargie et a marqué trois buts à ses cinq derniers matchs avec un différentiel de +4 (mais reste à -9 pour la saison). Il semble bien évoluer avec Kovalev et trouve même le moyen de tirer depuis l’enclave ! Oui ! Oui ! Je parle bien de Mike Ribeiro !

Que dire de Tomas Plekanec qui revient d’une petite blessure et qui nous a livré toute une performance hier soir !

Ce qui est rassurant avec le Canadien, c’est que de jeunes joueurs montrent beaucoup de talent et de combativité. Rassurant parce qu’au sein du Canadien, qui a parmi les meilleurs entraîneurs de la ligue, ces jeunes vont pouvoir se développer et progresser. Dans le cas de Chris Higgins, c’est très flagrant !

Retour à Montréal samedi

Samedi, retour à Montréal où le Canadien va affronter les Rangers de New-York. Le match s’annonce très beau et très intense. Les Rangers connaissent leur meilleure saison depuis au moins sept ans, et, chose assez inhabituelle, vont pouvoir participer aux séries pour une fois. Ça sera un match difficile pour le Canadien qui sera mis à dure épreuve par les tirs de Jagr, mais qui pourra compter sur la vitesse de ses lignes d’attaque.

Il est clair que le Canadien devra repousser son adversaire vers les clôtures et éviter de donner des rondelles à l’adversaire dans la zone défensive. Si l’on laisse Jagr évoluer dans l’enclave, on va s’en mordre les doigts.

Crédit photo : La Presse, Montréal

Be Sociable, Share!