Ça fait un maudit boute que je n’ai pas parlé de hockey ici, hein ? … En fait, j’aimerai mettre en place un podcast régulier sur le Canadien, mais je ne suis pas encore décidé sur la forme exacte et sur la fréquence. Je travaille dessus pour 2008.

Comme vous le savez sans doute, le Canadien de Montréal traverse un énième passage à vide. Tout comme l’an passé, le Canadien semble déjà à bout de souffle, ne parvenant pas à renouer avec la victoire alors que l’équipe avait connu un début de saison vraiment formidable. Cependant, quitte à vous surprendre, je suis moins pessimiste que l’an passé.

Les motifs de satisfaction

Même avec un enchaînement de défaites, j’apprécie beaucoup plus l’équipe actuelle que celle de la saison dernière. Déjà, le Canadien a pu régler le dossier de Sergei Samsonov, un joueur qui n’a jamais pu s’intégrer dans le système de jeu du Canadien et qui n’apportait pas grand chose, malgré son potentiel. Ensuite, l’encombrant défenseur inefficace Janne Niinimaa a quitté le club… ouf !

Côté avantage numérique, nous avions des motifs de craindre le départ de Sheldon Souray. Malgré tout, et malgré surtout les défaites, le Canadien reste la première équipe de la LNH en supériorité numérique. Mieux encore ! Roman Hamrlik, que nous avons obtenu après le départ de Sheldon Souray, se révèle être un excellent défenseur et apporte de la profondeur en défense.

Parlant de défense, Mike Komisarek explose littéralement en devenant incontournable pour l’équipe. Aux côtés de Andrei Markov, Komisarek contribue à faire de ce duo, l’un des meilleurs de la ligue nationale…

Au niveau des attaquants, nous avons pu découvrir un nouveau Alex Kovalev. Lui, dont on avait l’habitude de dire qu’il ne jouait qu’un seul match sur quatre, nous prouve qu’on avait raison d’être mécontents l’an passé en nous offrant d’excellentes performances depuis le début de la saison. Au centre, Tomas Plekanec a pris de l’assurance, même s’il éprouve des difficultés à trouver le fond du filet. Lui, Kovalev et Kostitsyn forment le vrai premier trio du Canadien… en tous cas pour le moment.

Sur la première ligne, Higgins est le seul à faire vivre son trio. Par sa combativité, sa polyvalence et son jeu, Christopher Higgins fait même bien paraître son capitaine, alors que ce dernier connaît une période de profonde léthargie. Bien sûr, Saku Koivu fabrique encore parfois de bons jeux, il montre de la hargne, mais il ne parvient pas à atteindre le niveau qu’on lui connaissait les années précédentes. Il ne sera jamais le joueur d’excellence que Montréal souhaitait lors de son repêchage en 1993.

Les motifs d’inquiétudes

Parlant du premier trio, hormis Saku Koivu, il y a bien évidemment le cas Ryder. Michael Ryder, qui a marqué 30 buts en 2005-2006 et 30 autres buts la saison dernière, ne produit pas cette saison, il parvient même avec difficultés à obtenir de simples tirs sur le gardien adverse. Quoique l’on fasse, rien ne fonctionne pour Ryder. Près de trois millions de dollars pour se faire prendre la rondelle alors qu’il est incapable de fabriquer des jeux et sans marquer de buts (ou si peu), c’est un peu cher payer.

Saku Koivu

Bref, ce qui devrait être le premier trio ne produit pas. Guy Carbonneau s’est montré très (trop) patient avec ses joueurs, mais depuis quelques matches, l’entraîneur-chef du tricolore tente des expériences… Un coup Streit, un autre coup Kostopoulos, une autre fois Latendresse, hier Dandenault. J’apprécie beaucoup le jeu de Mathieu Dandenault, mais reconnaissons que sa place n’est pas sur le premier trio. Le fait que Guy Carbonneau ait du faire appel à deux défenseurs pour accompagner Koivu et Higgins, montre à quel point la situation est problématique pour l’équipe.

La saison des rumeurs débute

Et avec l’approche des fêtes, les rumeurs commencent timidement à circuler. Il faut dire que pour le moment, aucune équipe s’est lancée dans d’importante transaction. Par contre, les dernières performances du Canadien alimente la machine à ragots, étant donné que la solution ne semble plus se trouver au sein de l’équipe existante, malgré l’ajout de deux joueurs d’Hamilton : O’Byrne et Lapierre, qui n’ont d’ailleurs rien à se reprocher.

Patrick Marleau

Hier, c’est TSN qui a ouvert le bal. Le réseau des sports de langue anglaise, a évoqué la possibilité d’un échange chez le Canadien. La rumeur, que l’on peut considérer comme « assez crédible », concerne un échange qui enverrait Saku Koivu et Michael Ryder chez les Sharks de San-José, en retour de Patrick Marleau et de Steve Bernier.

Saku Koivu d’ailleurs, malgré la protection dont il jouissait de la part de la direction du Canadien, mais également de la part du propriétaire George Gillet, ne semble plus être autant protégé par le deuxième étage du Centre Bell.

Malgré tout, il faut rester calmes. Ce n’est pas la première rumeur qui parle de la venue de Marleau à Montréal, mais j’avoue que l’idée me plaît assez !

Be Sociable, Share!