Le groupe japonais Nissan, vient de dévoiler aujourd’hui la Leaf (avec un nom pareil, je gage que ça va bien se vendre à Toronto !). Il s’agit d’un modèle de voiture électrique, qui devrait arriver sur le marché nippon, étasunien et européen dans le courant de l’année 2010.

p01

Est-ce une énième tentative de créer un marché, aujourd’hui pratiquement inexistant ? Ou est-ce enfin un modèle de voiture électrique sérieux, qui pourraient séduire le commun des mortels ?

Regardons d’abord les caractéristiques de la Nissan Leaf :

  • Capacité de cinq places
  • Vitesse maximale : 140 km/h
  • Autonomie : plus de 160 km
  • Moteur à courant alternatif
  • Batterie de type lithium-ion à structure laminée
  • Puissance électrique maximale : 80 kW
  • Couple : 280 N.m
  • Capacité totale de la batterie : 24 kWh
  • Nombre de modules : 48
  • Temps de charge pour 80% de capacité : 30 minutes
  • Temps de charge maximal : moins de 8h (200 V)
  • Phares à diodes électroluminescentes (DEL)

À première vu, et même si je suis loin d’être un spécialiste, les caractéristiques sont intéressantes. D’ailleurs, suite à différentes études, les caractéristiques de ce modèle conviendrait à 70% des conducteurs de voitures dans le monde. C’est assez clair que dans un usage quotidien, l’autonomie affichée de 160 km est bien suffisante. Reste à savoir si, comme dans le cas des ordinateurs portables, l’autonomie affichée est réaliste ou si c’est une distance uniquement atteinte dans certaines conditions, sans phares allumés, sans radio, sans air climatisé et en laboratoire.

De plus, dans le cas de nos contrées nordiques, il y a toujours le problème de l’effet du froid sur la batterie. J’ai bien entendu un spécialiste de la question, il y a quelques temps, nous dire que des progrès avaient été réalisés dans le domaine. J’attends de voir.

p25

La Nissan Leaf semble être prometteuse. Surtout, comme c’est annoncé, si son prix est attractif (les tarifs seront néanmoins dévoilés un peu plus tard).

Pour en savoir plus :

Be Sociable, Share!