Humour

On n'arrête pas le progrès

1

Voilà à quoi ressemble un bar de « geek »…

Je sais… et comme le dit la source de cette photo : ça sent le Photoshop à plein nez ! Mais avouez que c’est une maudite bonne idée non ? Évidemment, ça prendrait un style un peu plus actuel, un accès sans-fil, une (vraie) belle terrasse afin de pouvoir exhiber heu… profiter de nos beaux ordinateurs portables.

Ah… et si l’un de vous décidait de réaliser cette idée (genre à Montréal), s’il vous plaît, laissez faire la barre de progression style Windows XP, ça donnerait à votre bar un petit côté archaïque, n’est-ce pas ?

Via : about:blank

À vous donner le mal de mer

0

J’adore les publicités « infocommerciales », tard le soir, avant de dormir, cela a le don de me détendre. Ce genre de pseudo-émission, qui nous démontre les bienfaits de produits aussi ridicules qu’improbables. Même si nous avons ici notre lot d’émissions du genre (il n’y a qu’à penser à la « Boutique TVA »), il faut reconnaître que nos voisins du sud sont les champions toutes catégories.

Voyez celle-ci : une chaise dont l’assise rotative nous donne le mal de mer rien qu’à regarder la démonstration. C’est tellement pathétique, mais en même temps si drôle !

Le plus grave là-dedans, ce n’est pas trop le fait de vendre ce produit… c’est plutôt qu’il existe du monde pour l’acheter !

Chuck Norris sous-titré

0

Qui n’a jamais entendu parler des fameuses citations de Chuck Norris, qui circulent sur le web ? Non pas qu’elles soient véritablement de lui, mais, si vous connaissez le genre de personnages qu’il interprète dans ses films, vous devez savoir qu’elles auraient pu sortir de sa bouche. C’est drôle, souvent… hilarant même, parfois…

Mais ceux pour qui, la compréhension de la langue anglaise n’est pas d’une limpidité évidente, je vous propose la version française des citations de l’incroyable Chuck : Chuck Norris Facts-FR

… et il n’est nul besoin d’être un admirateur des talents du comédien étasunien pour apprécier, la preuve :

  • Dieu a dit: que la lumiere soit! et Chuck Norris répondit : On dit s’il vous plait.
  • Chuck Norris sait parler le braille.
  • Chuck Norris a déjà compté jusqu’à l’infini. Deux fois.
  • Chuck Norris peut diviser par zéro.
  • Chuck Norris fait pleurer les oignons
  • Chuck Norris ne porte pas de montre. Il décide de l’heure qu’il est.
  • Chuck Norris a un jour avalé un paquet entier de somnifères. Il a cligné des yeux.
  • Jesus Christ est né en 1940 avant Chuck Norris.
  • Chuck Norris comprend Jean-Claude Van Damme
  • Quand Google ne trouve pas quelque chose, il demande à Chuck Norris.

Maintenant, on peut le dire…

2

Beer cheaper than gas

Blague facile

0

Mario Lemieux, le propriétaire des Penguins, songerait à changer la raison sociale de son club de hockey pour : « Les manchots de Pittsburgh ».

Jean-François Mercier à son meilleur

0

Vous connaissez certainement son personnage du gars frustré, ainsi que sa sortie en règle contre les méthodes commerciales de « Bell Mobilité », mais avez-vous vu son intervention au dernier Gala des Olivier ?

Jean-François Mercier m’a, pardonnez mon expression, laissé « sur le cul » lorsqu’il s’en est pris à l’industrie du disque. Prenant comme exemple Marie-Élaine Thibert qui a vendu quelques 400,000 albums, mais qui n’a pas assez d’argent pour s’acheter une maison !

Ceci est à mettre en parallèle avec la nouvelle tendance des artistes qui diffusent, par eux-mêmes, leur musique sur le net. La multiplication de ces exemples, semble démontrer que les artistes y trouvent bien des avantages.

Pour voir ou revoir l’intervention de Jean-François Mercier au Gala des Olivier, voici l’extrait :

Le MacBook est assez fin

1

On n’a de cesse de vanter, avec raison, la finesse incroyable du MacBook Air (de l’Air-Mac comme disent certains). Et c’est vrai qu’au moment de choisir mon portable cela m’a fait, un temps, hésiter entre le MacBook et le MacBook Air.

Mais, comme le montre cette parodie, un MacBook, c’est fin assez ! … Mentionnons tout de même que la musique à été entièrement reproduite à la bouche et le résultat est plutôt réussit !

Boxing day à Québec

3

Il y aurait beaucoup de choses à dire sur les événements qui se sont déroulés, lors du match opposant les Remparts aux Sags’. Et même si je déplore ce qui s’est produit, je me demande si la couverture médiatique aurait été la même, s’il ne s’était pas s’agit de Patrick Roy et de son fils, sans oublier la famille Tanguay, car voyez-vous, des bagarres comme celles-là, il y en a régulièrement au sein de la LHJMQ sans que cela n’émeut personne. Surtout que… tous les joueurs avait plus ou moins participé aux échauffourées… mais ça, on l’a déjà tous oublié.
Cependant, cela donnera peut-être une occasion à Gilles Courteau de mettre enfin ses culottes et de prendre les dispositions nécessaires pour éviter ce genre de débordements.

En attendant, Patrick Roy vient de commander le nouvel équipement de son fils…

Remparts boxing

Haut de page